1847, Semmelweis et l’asepsie



En 1847, le jeune médecin viennois Ignaz Semmelweis établit des statistiques de mortalité dans deux maternités voisines. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : davantage de femmes meurent lorsqu’elles sont accouchées par des médecins plutôt que par des sages-femmes. En cause : le fait que les médecins et les chirurgiens pratiquaient jusque-là leur art sans jamais se laver les mains.
Dans la série « Corpus  »
Pour en savoir plus sur le corps humain : le site « Corpus »

Nguồn:https://stop-violence.org/